Bonjour à tous,

ie8/min_1.png

Dès que j’ai vu qu’Internet Explorer 8 était disponible, je me suis jeté dessus. En effet, Microsoft avait annoncé que cette version passerai bel et bien le test Acid 2, et qu’elle respecterai les standards :) . C’est une version qui pourrai bien annoncer la fin du “cauchemar Internet Explorer” des webmasters (voir cette news sur Infos PC). Je l’ai donc téléchargé et installée. Pour ceux qui seraient intéressés, voici le lien. Comme vous pouvez le constater, la version diffère selon la version de Windows que vous utilisez. Je préfère toutefois vous avertir tout de suite : c’est une version bêta qui comporte de nombreux bugs, dont certains très agaçants (mais rien de grave ;) ). De plus, comme vous allez le constater sur les captures d’écrans, la maitrise de la langue de Shakespeare est obligatoire, aucune traduction française n’ayant été prévue. Pourtant les bêtas de Firefox sont en français !?!

L’installation

L’installation d’IE 8 est très semblable a celle d’IE 7. L’on se retrouve avec les même fenêtres, les mêmes étapes… Et a vue de nez, plus ou moins le même temps d’installation. À la fin de l’installation, un redémarrage de la machine est demandé. Puis vient le premier lancement d’Internet Explorer… Une fenêtre demande (comme dans IE 7) de configurer la barre de recherche, les “fournisseurs de services” (Activity providers), et d’activer ou non la protection contre le phishing. De plus, Il est désormais possible d’appeler un assistant pour importer des données depuis les autres navigateurs installés sur la machine. Mais chez moi, cela n’a pas eu l’air de fonctionner… ie8/min_2.png ie8/min_3.png ie8/min_4.png ie8/min_5.png ie8/min_6.png\ Quelques captures d’écrans de l’installation et de la configuration

Une interface qui n’évolue guère

L’interface d’Internet Explorer 8 est sensiblement la même que celle d’Internet explorer 7. On note quelques petites modifications, comme quelques boutons pour commander les nouvelles fonctions qui apparaissent. Dans ces nouvelles fonctions, on peut inclure la possibilité de changer le moteur d’Internet Explorer (passage en mode super standard/Émualtion IE 7). Le passage ne se fait pas automatiquement selon le doctype de la page et nécessite un redémarrage du navigateur (!). Le moteur par défaut est le moteur Super-standard. Quelques autres fonctions pas vraiment utiles font leur apparition, comme l’envoi de la page que l’on visite sur son blog (par défaut Windows Live Space), traduire la page (par défaut avec le moteur de recherche Windows Live) et l’envoi de la page par e-mail via un webmail (par défaut Windows Live Hotmail). Enfin, j’ai remarqué la présence d’un petit outil pour les webmasters qui donne la structure du HTML, ainsi que la structure des CSS de la page que l’on visite actuellement. J’ai toutefois vérifié si cela ne venait pas d’un add-on, mais apparemment non… ie8/min_7.png ie8/min_9.png ie8/min_10.png\ La nouvelle interface, l’outil pour les webmasters et la configuration des “activity providers”

Un mode super-standard pas si super

C’est incontestable, le mode super-standard d’Internet Explorer 8 passe le test Acid 2, ce qui montre une certaine volonté de respecter les standards. C’est la première page que j’ai demandé d’afficher avec Internet Explorer 8. Toutefois, ce moteur est loin d’être parfait. En effet, plein d’espoir, j’affiche un autre site internet respectant les standards… Au hasard, Infos PC :p . Premier constat, immédiatement visible : la propriété CSS list-style-image n’est pas reconnue ! Cela commence bien. De plus, de temps en temps, les cadres ne se positionnent pas comme il faut, aléatoirement, en fonction de l’actualisation de la page… Je teste un autre site, le Site du Zéro, là encore, valide xHTML strict. Je m’aperçois vite qu’il y a une erreur dans le positionnement des images de la speedbarre, alors qu’il n’y a aucun problème avec d’autres navigateurs, comme Firefox ou Opéra. Enfin, je constate une autre erreur avec un design non-officiel du nom de zKubuntu. Les images, là encore positionnées parfaitement sous Firefox, étirent la speedbarre sur ce design. Ce moteur est donc la preuve absolue que passer le test Acid 2 n’est pas une preuve de respect des normes. Des sites respectueux des standards, fonctionnant sur les navigateurs comme Opéra ou Firefox ne s’affichent pas correctement en mode super-standard d’Internet Explorer 8 ! Mais l’on peut espérer que cela s’améliore, Internet Explorer 8 étant encore une version bêta ;) . ie8/min_8.png\ L’Acid 2 sous IE 8. Ce n’est pas une blague, mais le rendu des pages normales a de quoi faire rire…

La rétrocompatibilité IE 7, le seul moteur fonctionnel

Le moteur d’IE 7 est inclus dans IE 8. Il reproduit exactement tous les bugs d’affichage des anciennes version d’Internet Explorer. Pour s’en rendre compte, il suffit de relancer le test Acid 2 avec ce mode, et le rendu redevient aussi catastrophique que précédemment… Il n’empêche que pour le moment, c’est le seul moteur “terminé” d’Internet Explorer 8, le moteur Super-standard ne servant actuellement qu’à afficher correctement le test Acid 2, mais n’est pas fonctionnel.

En conclusion

Internet Explorer 8 est un navigateur encore imparfait. Le mode super-standard en particulier m’a particulièrement décu, l’on dirait que pour le moment, il n’a été codé que pour passer le test Acid 2. Toutefois, je ne perd pas espoir qu’il deviendra fonctionnel d’ici la sortie d’Internet Explorer 8 en version finale. D’autres navigateurs ont bien réussi, alors pourquoi pas IE ? Sinon, niveau interface, il n’y a guère de changements. Internet Explorer 8 est toujours très mal intégré dans Windows XP. Je ne l’ai pas testé sur Windows Vista, mais je suppose qu’il ne doit pas être très différent d’Internet Explorer 7 non plus (donc une très bonne intégration dans Windows, au contraire). Les gens n’ayant pas migré sur Internet Explorer 7 car ne le trouvaient pas pratique ne vont pas migrer sur cette nouvelle version. Quelques détails sont particulièrement pénibles dans cette version bêta, comme l’obligation de redémarrer le navigateur pour passer du moteur d’IE 7 au moteur super-standard d’IE 8. De plus, certains bugs sont assez difficiles a supporter et gênent la navigation (en particulier un bug sur les “ascenseurs”, qui reviennent en haut a la moitié de la page si on les fait descendre avec la molette de la souris). En conclusion, cette version d’Internet Explorer 8 est loin d’être terminée et est en grand chantier. En témoignent des fonctions inachevées ou boguées, comme le moteur super-standard ou encore l’assistant d’importation. Toutefois, si la version finale apporte tout ce qui est promis et qui ne fonctionne pas encore, Internet Explorer 8 deviendra peut-être un navigateur digne de ce nom, et non une relique de la guerre des navigateurs. Mais vu l’avancement de la bêta 1, cela reste au conditionnel.