Ou comment tous les webmasters vont devoir supporter un navigateur datant de 2001 pendant encore de longues années…

J’ai décidé de faire ce billet quand j’ai discuté avec quelqu’un, utilisateur d’IE 6, et que je lui ait dit qu’il existait d’autres navigateurs, ainsi qu’une version plus récente d’IE. Or, la seule réponse que j’ai obtenue, c’est “IE 6 me convient, les webmasters peuvent s’embêter pour que leurs sites fonctionnent sur ce navigateur, tant que moi je n’ai pas de problèmes, je m’en fiche.”

IE 6 ne disapraîtra qu’avec Windows XP…

Internet Explorer 6 est un navigateur a l’agonie. En rendant disponible Internet Explorer 7 a tous, Microsoft a théoriquement signé l’arrêt de mort d’Internet Explorer 6… Seulement, comme tout le monde le sait, la pratique ce n’est jamais exactement comme la théorie. En l’occurrence, Internet Explorer 6 ne disparait pas. Les causes en sont multiples, mais partent d’un même point de départ. IE 6 est inclus avec Windows XP. Vu que ce système d’exploitation est le plus répandu, Internet Explorer 6 est un navigateur logiquement très répandu, la plupart des gens ne le mettant pas à jour ou ne le remplaçant pas forcément. Parfois, ils ne se doutent même pas qu’il existe des alternatives. Mais difficile d’ignorer IE 7, qui est dans les mises à jour prioritaires de Windows XP. Internet Explorer 7 est donc boudé par les utilisateurs de Windows XP. Je vais développer les raisons dans la partie suivante. IE 7 étant inclus avec Windows Vista, l’on peut se douter qu’IE 6 n’existera plus une fois que Vista sera massivement adopté. Mais tant que Windows XP n’aura pas disparu, l’ombre d’Internet Explorer 6 planera encore sur le web…

IE 7, un renouveau raté

Internet Explorer 7 n’est pas forcément adopté par les utilisateurs d’IE 6 sous Windows XP. Sous Vista, IE 7 étant inclus par défaut, la question de son adoption ne se pose pas. Mais sous Windows XP, les utilisateurs se la posent, et certains ne veulent pas de ce navigateur, et restent sous IE 6. -Tout d’abord, par habitude. Internet Explorer 6 leur convient, et ils n’ont pas envie d’en changer. -Ensuite, pour des raisons “esthétiques”. Internet Explorer 6 est très bien intégré à Windows XP. Internet Explorer 7, en revanche, n’est pas du tout intégré a Windows XP, vu qu’à la base il est fait pour être intégré a Vista. Il fait donc un peu “tache” dans Windows XP, ce qui explique une refus des utilisateurs. -Enfin, dans les entreprises, certains applications maisons ne fonctionnent qu’avec IE 6, et non un autre navigateur. Au niveau des particuliers, la mise a jour d’Internet Explorer peut entrainer la mise à jour de nombreux logiciels et pilotes de périphériques, ce qui est assez fastidieux (les pilotes de l’imprimante HP de mon père par exemple ont dû être mis à jour). Internet Explorer 7 n’est donc pas toujours apprécié des utilisateurs de Windows XP pour diverses raisons. De plus, ce navigateur est loin de respecter parfaitement les standards, bien qu’il y ait un plus a ce niveau sous IE 7, qui inclut enfin le minimum vital (comme le support des PNG transparents).

Des espoirs avec IE 8…dans 5 ans ?

Internet Explorer 8 possède plusieurs avantages par rapport a IE 7, pour les webmasters comme pour les utilisateurs. -L’intégration d’un moteur de rendu super-standard, passant enfin le test Acid 2. Toutefois, ce moteur n’est pour le moment pas parfait, et présente pas mal de défauts. Le peu de temps durant lesquels j’ai utilisé IE 8, je me suis aperçu que certaines propriétés CSS ne passaient pas avec ce moteur, alors que tous tous les autres navigateurs (y compris IE 6 et IE 7) cela marchait. Cherchez l’erreur :-° . Pour plus de détails, je vous renvoie à ce billet. -Il intègre également l’ancien moteur de rendu. Plus de problèmes, donc pour les vieux sites ou les intranets d’entreprises ne passant pas sous ce nouveau moteur. -Enfin, l’intégration. Il a exactement la même interface (ou presque) qu’IE 7, et donc s’intègre très bien dans Vista.

L’on peut donc en conclure que la majorité des utilisateurs d’IE 7 migrerons vers IE 8. Si le moteur super-standard d’IE 8 s’améliore, il y a un espoir d’avoir enfin un web correct, respectant les standards. Mais cela prendra du temps : le temps que les utilisateurs d’IE 6 et de Windows XP migrent vers Vista et installent IE 8… Le parc informatique étant équipé en majorité de Windows XP, il va falloir attendre 5 ou 6 ans, voir plus (l’on trouve encore des ordinateurs équipés de Windows 98 ou 2000, si, si :-° ).

Annexe : les arguments pour convaincre les gens de changer de navigateur

A vrai dire, aucun argument n’est 100% efficace, mais cela vaut toujours le coup d’essayer. -Internet Explorer 6 (et 7 d’ailleurs) ne respecte pas les standards ! Il affiche les pages web a sa manière, sans se préoccuper des autres navigateurs et des webmasters, qui essayent pour la plupart de s’y tenir. -Internet Explorer 6 propose très peu de fonctions comparé à des navigateurs comme Opera, Firefox, Safari, ou même… IE 7. Rester sous IE 6, c’est vous priver de ces fonctionnalités. -Internet Explorer 6 sera de moins en moins pris en compte dans le web moderne (ne serait-ce que pour les PNG transparentes). Ceux qui surfent encore avec IE 6 risquent de se voir fermés a un nombre de plus en plus grand de sites. -Le moteur d’Internet Explorer (Trident), est le moteur de rendu le plus lent. Firefox, qui n’est pas réputé pour sa rapidité, le bat largement. Sans compter Opera, avec lequel la différence est flagrante.

Malheureusement, ces arguments ne suffisent pas a convaincre le commun des mortels de changer de navigateur. Espérons que la plupart des gens se laisserons davantage convaincre par le nombre croissant d’institutions et d’entreprises laissant tomber Internet Explorer :) .

Une initiative a été lancée par le site save the developers.org pour que les gens upgradent leur navigateurs. J’ai décidé de franciser leur code et de le mettre sur mon blog. Dès que cela sera fait, les utilisateurs d’IE6 verrons un message les incitant a changer de navigateur ;) .

La discussion continue ailleurs !

-Forum du Site du Zéro (3 pages de débats).