Bonjour à tous, Voici un petit post pour relater mes déboires à l’installation de Windows Vista.

Petit rappel des faits : j’utilise actuellement Ubuntu, et j’ai décidé d’acheter un ordinateur chez Novatux, avec Ubuntu préinstallé. Je n’ai donc pas Windows sur mon PC. Toutefois, pour faire fonctionner certains logiciels qui s’obstinent à ne pas marcher sous Wine, je dois installer Windows, même si c’est pour le lancer 3 fois par an (en l’occurence pour les TPs d’elec de l’EFREI ;) ). Je télécharge donc Windows Vista Buisness avec MSDNAA. Le début d’une longue suite de problèmes…

Oh, la belle partition !

Après avoir téléchargé le DVD de Vista, l’avoir gravé, et avoir sauvegardé mes documents les plus importants, je me lance. Au bout de 10 min, après avoir entré un tas d’informations assez futiles et accepté la licence, j’arrive sur l’écran de sélection de partition. Je décide d’utiliser la partition nommée Disque 0 partition 1, qui semble correspondre à ma partition /dev/sda1 vierge, prévu pour une éventuelle installation de Windows. Cette partition n’a même pas de système de fichiers. En cliquant dessus, Windows m’informe qu’elle n’est pas en NTFS. Bon, jusque là, c’est normal. Je la formate en NTFS avec l’outil proposé par l’installateur, et je la sélectionne. Là, je tombe sur le message qui tue : Windows ne trouve aucun volume système conforme aux critères d’installation. Super. On ne voit pas d’où venir les problèmes, pas moyen de les identifier clairement. Sur un autre PC, je lance une recherche Google. Apparemment, il s’agirait de l’ordre de boot qui empêcherait Windows de détecter la partition comme active. Bon, allons-y. Je passe tous les périphériques amovibles (sauf le CD) après le disque dur qui dot contenir Vista, puis je relance l’installation. Mais non, toujours le même problème. En cherchant bien, je me suis rendu compte que la partition avait effectivement une chance de ne pas être active, et que l’installateur de Vista ne pouvait la marquer active lui-même ! Pour marque cette partition active, il me faut donc un Live CD d’une distribution Linux quelconque. Pas difficile à trouver chez moi :-° . En suivant la procédure décrite ici, cela est fait en même pas 5 min… Après cela, plus de gros problèmes apparemment, Vista daigne s’installer sur la bonne partition. La bonne blague ? Il faut un Live CD Linux pour faire tourner Windows Vista O_o .\

Où sont mes pilotes ?

Après une phase d’installation plus où moins longue (je dirais entre 45min et 1h à vue de nez), il redémarre… sur le CD de Vista ! Tiens, cela ne me l’avais pas fait sur ma RC1. Bon, on enlève le CD, on appye sur le bouton d’alimentation… Bourrin, mais ça marche, la finalisation de l’installation est enfin possible :) .Après quelques minutes d’attente et quelques questions (nom d’utilisateur notamment) le bureau apparait enfin… avec la résolution de 1024x768 ! Sans compter le chipset Wifi non reconnu. Là encore je regrette mon Ubuntu qui m’avais tout reconnu directement, même en Live CD ;) . Pendant l’installation du SP1 (oui, j’avais prévu le coup en téléchargeant le SP1 sous forme d’exécutable, gravé juste avant ma tentative d’installation), je télécharge le pilote de ma GeForce 8400M GS sur le site de Nvidia, avec l’autre PC. Quand au chipset Wifi, ça attendra un peu, il y a un CD d’installation au fond du carton de mon PC chez mes parents :-° . Pendant que le SP1 de Vista s’installe (ce qui prend environ 1H30, presque le double du temps de l’installation de l’OS !), je télécharge AVG et EsayBCD sur l’autre PC sous Ubuntu. Le laptop, quant-à lui pédale et redémarre pendant l’installation du SP1… Une fois le SP1 installé, je redémarre Vista une énième fois pour lui installer le driver Nvidia. Après un peu d’attente et un Xième reboot, cela est fait. J’active Aero pour le plaisir des yeux, puis je fait un test de performance, qui échoue lamentablement. Je réessaye, mais il ré-échoue. Le message d’erreur était que les drivers avaient un problème. Reboot X+1. Tiens, ça a l’air de passer cette fois-ci :) . Juste pour le plaisir, voici une capture d’écran : Bon, c’est bien beau tout ça, mais mon ordinateur n’est toujours pas protégé, et hors de question de le laisser aller sur Internet en l’état. Je met AVG et EasyBCD sur ma clé, puis j’installe AVG. Une fois n’est pas coutume,ça marche du premier coup :) . Après cela, je scanne EasyBCD avec AVG, qui ne trouve rien. Je l’installe donc et m’en sert pour créer une entrée Ubuntu dans bootmgr, que je met par défaut ;) . Je règle le temps d’attente à 10s, pas la peine de 30s pour choisir un OS, le mien est vite fait en tout cas :-° . Après cela, je branche mon laptop Vista à mon desktop Ubuntu avec un bon vieux câble RJ-45 vu que le wifi ne passe pas, je relance mon serveur DHCP, puis j’installe les 140Mo de mises à jour depuis Windows Update. Là encore, plusieurs redémarrages sont nécessaires. Quand je pense que apt-get update && apt-get upgrade vont tout mettre à jour en une fois…

Conclusion

Je suis donc devenu propriétaire d’un Windows Vista qui marche plus où moins. Avec quelques bidouilles et quelques recherches sur Internet, on peut tout à fait s’en sortir. D’un autre côté, je comprends tout-à-fait qu’un novice soit complètement paniqué quand il voit ce genre de message. Le coup du flag actif sur la partition, je n’aurais jamais pensé qu’un installateur ne sache pas le faire de lui-même ! De plus, le message d’erreur n’étant pas clair, il n’y a aucun moyen de savoir clairement ce qu’il veut, il faut chercher… Après, il est clair que je ne vais pas me servir de Windows très souvent. Moins il est connecté à Internet (surtout via le réseau de l’EFREI :-° ), mieux c’est pour sa santé ;) . Pour cela, je préfère une distribution Linux, bien plus fiable, et qui ne risque pas d’être infectée par un trojan et d’envoyer 2 000 spams à la minute…