Bonjour à tous,

Comme de nombreux blogueurs le répète depuis des mois, la loi Hadopi est dangereuse et sera totalement inefficace. Elle sera également très coûteuse.

Dans la suite de ce billet, je vais expliquer ces différents points, avec des liens vers différentes sources pour que vous puissiez vous renseigner. Pour plus d’informations, vous pouvez vous rendre sur le site de la quadrature du Net.

En attendant, cela explique le design sombre de mon blog…

Principe de la loi

Cette loi vise à punir tous ceux qui téléchargent illégalement, via la coupure de leur connexion internet (après deux avertissements tout de même). La détection des gens téléchargeant se fera par les ayant-droits, qui les dénoncerons à une Haute Autorité administrative, dommée HADOPI (d’où le nom de la loi).

La première chose à noter est que cette nouvelle procédure ne supprime en rien la possible condamnation au pénal (vous risquez donc toujours 3 ans de prison et 300.000 € d’amende). La seconde chose est que même une fois votre ligne coupée, vous continuerez à payer votre abonnement. Enfin, vous serez inscrit sur une liste noire, vous interdisant du même coup de vous réinscrire chez un autre FAI.

Cette loi va à l’encontre de droits fondamentaux

Le premier droit fondamental bafoué est la présomption d’innocence : en effet, une fois un avertissement envoyé ou votre ligne coupée, vous devez prouver votre bonne foi pour arrêter la procédure.

La manière retenue pour le moment est l’installation d’un “logiciel de sécurisation”. En pratique, ce serons les éditeurs de logiciels de sécurité qui devrons les vendre. Vendre ? Car bien entendu, ils seront payants et non-inter-opérable (en clair, si demain vous laisser tomber Windows pour Mac OS ou Linux, il ne fonctionnera plus).

Mais pourquoi prouver sa bonne foi ? Tout simplement car des petits malins vont sans doute s’amuser avec les connexions wifi non sécurisées pour télécharger en toute tranquillité.

Les points d’accès Wifi, parlons-en. Albanel veut les filtrer via une “liste blanche” : au vu de la taille d’internet et de son évolution perpétuelle, c’est totalement inconcevable. Réduire Internet au Minitel ? Albanel est parvenu à l’envisager sérieusement, dans un projet de loi qui risque d’être bientôt voté. Cette mesure de filtrage est donc une véritable censure, les sites autorisés ne vont sans doutre être autorisés qu’au compte-goutte.

La loi est déjà obsolète

Le P2P crypté vous connaissez ? Sans doute pas. Après Hadopi, tout le monde connaitra et l’utilisera au quotidien. Bref, la loi est déjà obsolète. Ensuite, pour les plus paranos, ils pourrons se rabattre sur Tor et autre moyens d’anonymisations. Les solutions techniques sont déjà en place et utilisables. Si la loi est adoptée, tout cela sera utilisé massivement. En résumé, seul ceux qui ne téléchargent qu’occasionnellement se feront prendre, les autres passerons entre les mailles du filet très facilement.

Note : Ce billet n’est pas encore terminé ! Il sera édité dans les jours qui viennent.

Si on résume pour les geeks (trouvé sur le profil sdz de Sednem) :

sarkosy@France:/home/majours$ sudo apt-get install hadopi
Les paquets supplémentaires suivants seront installés : 
  censure totalitarisme absurdité pouvoir-aux-industries inégalité-entre-les-artistes
Les paquets suivants seront ENLEVÉS :
  liberté respect-des-droits-de-l'homme respect-de-la-commission-européenne démocratie p2p-legal
Les NOUVEAUX paquets suivants seront installés :
  hadopi censure totalitarisme absurdité pouvoir-aux-industries inégalité-entre-les-artistes
Après cette opération, 60 000 000 de citoyens seront sous contrôle.
Souhaitez-vous continuer [O/n]